La charte-loi de Chièvres de 1194

Nous connaissons cette charte-loi grâce à une copie authentique conservée aux Archives Générales du Royaume, datée de 1586. Elle fut étudiée par M.-A. ARNOULD qui la qualifie de " plus ancien acte en langue d'oïl ".

La langue de la charte-loi.

M. ARNOULD a pu établir avec certitude que le texte original de la charte-loi de Chièvres avait été rédigé en ancien wallon et non plus en latin. Ce fait ajoute évidement un intérêt linguistique indéniable à son étude. Il n'entre pas dans notre propos d'analyser la syntaxe et le vocabulaire employés. Le travail de M. ARNOULD renseignera tous ceux qui voudraient en savoir davantage.

L'utilisation du " wallon " dans une charte est remarquable à cette époque. Cette innovation semble être apparue dans les régions " périphériques " comme la Lorraine ou la Picardie, et en particulier le bassin de l'Escaut. L'abandon du latin, sans doute à cause de son ignorance, semble plus précoce dans les campagnes que dans les villes 

Les signataires et témoins

 " mesire Nichole de Rumegni et mesire Rasse de Gavre "

http://epinette.chez.com/Chievres/Charte/Image20.gif

http://epinette.chez.com/Chievres/Charte/Image21.gif

Les témoins :

http://epinette.chez.com/Chievres/Charte/Image22.gifhttp://epinette.chez.com/Chievres/Charte/Image23.gif

Tesmoins en est sire Ernols de Winti, sire Godefrois ses freres, sire Ostes d'Arbre, sire Frankes d'Acherne, sire Amorris ses freres, sire Gosuins li maires, maistres Bauduins de Huncegnies, frere Wenemers, maistres Gommers, maîstre Wit, Ernols li clercs, Nîcholes li clercs, li eschevin et li jureet. "

 

Outre les échevins et jurés de Chièvres, la charte cite donc douze témoins

Les seigneurs :

- Godefroid de Winti (=Denderwindeke) est vassal de Rasse de Gavre. C'est aussi son beau-frère.

- Son frère ARNOULD est vassal du comte de Hainaut.

- Othon d'Arbre, vassal des seigneurs de Chièvres, détient un fief dans la localité.

- Francon d'Acren apparaît comme témoin dans de nombreuses autres chartes du Hainaut.

- ARNOULD et Nicolas sont des clercs. Ils ont sans doute contribué à la rédaction du document.

- Gossuin est le maire de Chièvres.

Les quatre ecclésiastiques sont peu connus à l'exception de Baudouin de Huissignies, vassal du comte de Hainaut et peut-être doyen de Chièvres.

 

Les bénéficiaires :

1. Les hommes libres de la seigneurie appelés :

 les bourgeois : " borjois 

http://epinette.chez.com/Chievres/Charte/Image24.gif

les hommes de la ville " homes de le vil "

http://epinette.chez.com/Chievres/Charte/Image25.gif

les hommes de la paix " homes de le paiz "

http://epinette.chez.com/Chievres/Charte/Image26.gif

les hommes : " hom "  " homes " 

http://epinette.chez.com/Chievres/Charte/Image28.gif

http://epinette.chez.com/Chievres/Charte/Image27.gif